Fédération PCF du Var (83)

Fédération PCF du Var (83)
Accueil
 
 
 
 

Vous avez dit justice de classe ?

Cette année 2016 n’est pas sur les bons rails ! Tout au moins pour les salariés et plus largement la population.

Avec le débat sur la déchéance de nationalité et l’état d’urgence, l’année 2016 commence par la remise en cause de l’état de droit, la remise en cause du droit du sol mais aussi le dé tricotage du code du travail, la poursuite du démembrement de la protection sociale, le chômage qui touche près de 6 millions de personnes, la recrudescence de la répression syndicale et des attaques contre les bourses du travail et les locaux des unions locales. Dans le même temps, chaque année 80 milliards d’euros partent dans les paradis fiscaux et le CICE coûte 40 milliards à la nation.

La situation d’allégeance du gouvernement aux actionnaires, aux banques, en recherche de rentabilité financière à court terme, faisant de l’emploi , des droits sociaux et humains les variables de la gestion des entreprises, tend chaque jour un peu plus les relations sociales dans les entreprises mais aussi en dehors.

La sanction, le bâton, la criminalisation de l’action syndicale sont comme de tout temps de vieilles méthodes pour bâillonner les salariés, les mettre à genoux pour leur imposer les choix capitalistiques de la gestion des entreprises, de la gestion de leurs propres vies.

Ces méthodes iniques, mise en œuvre par un patronat revanchard depuis 1945, trouvent des adeptes avec ce gouvernement.

Il a donné le ton avec le conflit social d’air France et la montée en ligne du premier ministre pour sanctionner durement les salariés.

La justice emboîte le pas et de plus en plus condamne des salariés en lutte qui défendent l’emploi, défendent leur outil de travail et l’économie des régions concernées.

La condamnation à 9 mois de prison ferme des syndicalistes de Goodyear est une première ! Elle est inacceptable, insupportable pour peu que l’on soit épris de justice et d’équité de traitement !

Cette offensive sans précédent montre combien les enjeux sont importants dans un système capitaliste incapable de répondre aux enjeux et défis de la période.

Alors que le MEDEF et le pouvoir de la finance avancent  idéologiquement pour imposer la pensée unique néolibérale, le besoin de paix sociale est indispensable pour atteindre leurs objectifs de rentabilité.

Pour ce faire tous les moyens sont utilisés pour tenter de bâillonner les salariés et casser leurs outils de luttes.

La CGT étant au premier rang !

La fédération du Var du parti communiste français est pleinement solidaire des salariés de Goodyear et de tous les salariés en lutte, car ils se battent pour l’intérêt général.

Ce qui n’est pas le cas pour les évadés fiscaux qui chaque année volent l’état et la nation et ne sont nullement inquiétés par la justice !

Plus que jamais l’expression revendicative doit se développer pour engager un processus de transformation sociale et pour affronter les exigences, l’arrogance et le mépris du patronat. La lutte des classes est loin d’être terminée, elle est à son paroxysme !

La fédération du var du PCF exige l’annulation de cette condamnation et le retrait pur et simple de toutes les sanctions infligés aux salariés en lutte.

La Valette du Var le 13 janvier 2016

La Fédération du PCF Var

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.