Fédération PCF du Var (83)

Fédération PCF du Var (83)
Accueil
 
 
 
 

DCNS: L’argent public pour l’emploi pas la finance !

Déclaration d’Alain BOLLA

6 MILLIARDS DE CICE EN 2013; 2000 SUPPRESSIONS D’EMPLOIS; AUGMENTATION DES DIVIDENDES

L’argent public pour l’emploi pas la finance !

L’annonce de 2000 suppressions d’emplois avec des licenciements possibles est un nouveau coup de tonnerre dans un ciel qui n’est déjà pas serein.
C’était dans les tuyaux cela a été annoncé! L’entreprise publique à capitaux majoritaire de l’état continue de dégraisser ses effectifs. La recherche de rentabilité avec de nouveaux débouchés à l’export fait la démonstration depuis plusieurs décennies de son inefficacité économique et sociale.
Le changement de statut juridique de l’établissement d’état en 2000 pour le placer sur le marché international de l’armement n’a fait que le plonger dans des difficultés économiques recherchant en permanente des gains de productivités par des baisses importantes de la masse salariale et la dégradation des conditions de travail.

La vente de bateaux militaires, de systèmes d’armes, le transfert des savoirs faire n’ont rien à voir avec l’idée d’une France libre, indépendante, militant pour la paix dans le monde !
Cela s’inscrit dans une double démarche de développement du marché de l’armement, complètement immoral, vendant la guerre aux quatre coins du monde y compris à des pays comme l’Arabie saoudite, l’inde, le Pakistan, ou encore hier l’Irak, et la recherche de substantifs bénéfices.
Pour cela DCN cherche des rapprochements capitalistiques dont la boussole reste le taux de rentabilité pour les actionnaires.

La France a mieux à faire avec ses arsenaux, qui doivent impérativement retrouver leurs missions originelles au service de la seule marine nationale dans un monde ou la question du désarmement concerté se pose comme un enjeu essentiel pour l’avenir même de la planète.
Des arsenaux dont l’état doit assurer le plan de charge et dans un même temps s’orienter vers des applications civiles au service de l’intérêt général en lieu et place du taux de rentabilité pour les actionnaires.
La stratégie actuelle de DCNS l’a amené à ne pas se positionner comme fer de lance d’une filière de déconstruction des navires en fin de vie, soutenue par le conseil régional Paca.
Alors qu’elle est indispensable au regard des besoins à l’échelle européenne mais aussi mondiale, qu’elle est indispensable au regard des enjeux environnementaux.

Ce choix stratégique est aux antipodes de l’intérêt général, du besoin de développement du tissu industriel et de l’emploi qualifié dans notre région. Ils s’accompagnent d’une nouvelle offensive du gouvernement pour liquider le statut des travailleurs de l’état pour faire baisser de manière importante la masse salariale et gagner encore en productivité par un précarisation accrue du salariat .
DCNS est des tous premiers employeurs du Var son rayonnement économiques avec ses emplois et les emplois induits n’est plus à démontré, mais la trajectoire prise risque d’enfoncer un peu plus le département dans une crise structurelle ou le chômage qui touche plus de 80 000 personnes est un facteur d’exclusion important accompagnant la dictature et l’hégémonie des actionnaires varois.
La faiblesse du tissu industriel varois favorise les liens de subordination qu’a la population fragilisée avec les employeurs. Le patronat varois soutenu par la droite départementale détient un pouvoir qu’il faut lui contester !

Redonner au Var un tissu industriel digne de ce nom commence par donner les moyens à l’arsenal de Toulon pour se développer dans le strict cadre de ses missions originelles et de l’intérêt général.
Dans ce cadre, les luttes menées par les salariés de DCNS sont salutaires et demandent à prendre de  l’ampleur !

Mais la dimension de l’enjeu industriel pour le var exige qu’elles convergent avec les salariés des autres secteurs et la population.

Responsable du parti communiste dans le var et conseiller régional Paca, le soutiens sans réserve des salariés de DCNS est acquis et j’appelle à l’action citoyenne pour renforcer les luttes et engager notre département vers un renouveau industriel s’appuyant sur nos atouts encore existants.

Alain BOLLA
Responsable PCF Var, conseiller régional Paca

La Valette du Var, le 04 septembre 2015

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.