Fédération PCF du Var (83)

Fédération PCF du Var (83)
Accueil
 
 
 
 

2ème tour de l'élection départementale du 29 mars 2015

Déclaration d’Alain BOLLA

Responsable PCF Var.

Ce deuxième marque le rejet des politiques gouvernementales, se traduisant par une victoire de la droite dans notre département qui bénéficie d’un très bon report des voix de gauche.

Il fait apparaître une légère (-2000) baisse du nombre de votants par rapport au premier tour, avec 16 649 exprimés de moins et 29200 bulletins blancs et nuls ont été recensés.

Le FN qui avait déjà un élu à Fréjus au premier tour en  a gagné deux nouveaux à La SEYNE 1 et à Guéroult et en a perdu 1 à Brignoles. Il bénéficie d’un report de 9292 voix de droite

Les deux candidats de gauche restant en lice ont été battus au profit du FN par deux phénomènes conjugués.

Le FN a bénéficié d’un report de plus de 2000 voix de droite à La Seyne et plus de 1000 à Garéoult la porosité de l’électorat se confirme !

Le nombre de votes blancs et nuls sont entre 8 et 10%.

La gauche n’a plus d’élus à l’assemblée départementale. La force des rassemblements à gauche n’a pas suffit à préserver les deux cantons. On voit bien qu’il ne suffit pas de se rassembler ! Ces rassemblements doivent pouvoir s’appuyer sur des luttes concrètes, pour espérer avoir une efficacité politiques.

Plus que jamais nos efforts doivent se tourner vers  la construction de mobilisations sociales et citoyennes.

A l’appel des syndicats contre l’austérité le 9 avril peut être une première étape importante. Les communistes seront des acteurs du succès de cette journée nationale interprofessionnelle d’actions.

Le 1er avril se termine la trêve hivernale, et la reprise des expulsions locatives va plonger encore des dizaines de familles dans l’exclusion.

Cette pratique inhumaine doit s’arrêter ! la fédération du var du PCF appelle à s’opposer partout aux expulsions sans qu’une solution digne et pérenne ne soit trouver !

La situation nouvelle issue de ces élections est inquiétante. Elle est le reflet des conséquences des politiques d’austérité et d’accompagnement des politiques néolibérales européennes.

Il y a urgence à changer radicalement de cap pour mettre au cœur des politiques publiques la satisfaction des besoins humains.

Manifestement le premier ministre n’a pas entendu ce qu’il vient de se passer ! La poursuite de sa politique va encore aggraver la situation. Dans le Var, la gauche a disparue de l’échiquier à l’occasion de cette élection. Le PS a perdu 10 cantons, la reconstruction de la gauche ne pourra se faire que sur des bases de lutte contre l’austérité.

La fédération du var du parti communiste français appelle à construire par des assemblées citoyennes les conditions de sortie de crise et de réponses de gauche aux enjeux et défis humains et environnementaux.

Un appel national est lancé pour construire des chantiers d’espoirs. Parmi les premiers signataires Pierre Laurent (PCF), Jean-Luc Mélenchon (PG), Emmanuelle Cosse (EELV), Cécile Duflot (EELV), Clémentine Autain (Ensemble), Liem Hoang Ngoc (PS) ou encore le cinéaste Robert Guédiguian ou l’ancien Ministre du travail Jean Auroux.

Ce sont des espaces citoyens pour une alternative politique et pour construire une nouvelle majorité de gauche.

La première rencontre départementale sera le samedi 11 avril 2015.

La Valette du Var le 30 mars 2015

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.