Fédération PCF du Var (83)

Fédération PCF du Var (83)
Accueil

La loi Macron, pour nous c'est NON !
 
 
 
 

La loi Macron, pour nous c'est NON !

LA LOI MACRON, POUR NOUS C’EST NON !

Après l’adoption du budget le plus austéritaire, le gouvernement propose au Parlement fin janvier la loi dite Macron pour «débloquer la France».

Dérégulation, Liquidation, et Privatisations sont les trois mots d’ordre de ce document. L’objectif inavoué, faire des salariés, et des petits entrepreneurs de notre pays, des esclaves modernes au service d’un petit nombre…

Pour nous c’est Non !

Non à la Privatisation des services publics et des intérêts stratégiques du pays

La loi Macron prévoit 5 à 10 milliards de cessions d’actifs (aéroports de Nice, Toulouse, Marseille…) affaiblissant ainsi les capacités économiques de notre pays.

Les lignes d’autocar seront mises en concurrence, renforçant le transport routier. Bilan carbone désastreux, et exclusion assumée des classes populaires du train désormais réservé aux riches.

Non à la liquidation des droits des salariés !

Réduction de l’indépendance des prudhommes et de l’inspection du travail. En cas de différend, lorsque le salarié aura signé une «convention de procédure participative», il s’engage systématiquement à renoncer à tous les droits fixés par le code du travail et à renoncer à l’action prud’homale.

Suppression du «délit d’entrave», susceptible d’entraîner pour l’employeur des sanctions pénales ou financières en cas de violation de la liberté syndicale, des comités d’entreprise ou des délégués du personnel.

Suppression de l’obligation d’informer les salariés de la cession de leur entreprise. Impossibilité, pour les salariés d’élaborer un projet de reprise de leur outil de travail comme les FRALIB ou les salariés du Groupe Nice-Matin.

Disparition annoncée de la Médecine du travail : fin de l’obligation légale de la visite médicale à l’embauche, moins de visites… La santé au travail ne sera donc plus assurée !

Baisse des indemnisations salariées et suppression des indemnités en cas de licenciement dans le cadre des dispositifs issus de l’ANI (Accord national interprofessionnel)

Travail gratuit des personnes en situation de handicap rendu possible, grâce à l’instauration de périodes de «mise en situation en milieu professionnel».

Extension du travail détaché (directive Bolkenstein et «plombier polonais») avec des sanctions minorées en cas d’abus par les entrepreneurs, ce qui augmentera le chômage en France.

Réduction du taux de majoration des heures supplémentaires de 25 à 10%

Libéralisation des professions réglementées, marchandisation du droit, à la mode anglo-saxonne.

Non à la Dérégulation du travail dominical et du travail de nuit !

Cette mesure est la continuité de l’absurde politique de l’offre de François Hollande: mais le consommateur ne pourra pas dépenser le dimanche l’argent qu’il n’a déjà pas le vendredi ! Le travail dominical, destiné aux grandes enseignes, réduit la pression concurrentielle en éliminant les petits commerces, mais surtout l’extension du travail le dimanche va conduire à sa généralisation ; il ne sera donc plus payé double comme aujourd’hui. Enfin, le travail de nuit, néfaste pour la santé, concentre la majorité des accidents du travail.

Le peuple français, uni dans la tourmente actuelle, n’acceptera pas, pour autant, de se soumettre aux régressions sociales et juridiques de cette loi imposée par Bruxelles.

Le collectif 3A s’oppose à l’ensemble de cette loi et appelle à manifester                                                                Samedi 31 Janvier 2015 à  partir de 10h00 Place de la Liberté à Toulon

Le Collectif pour une Alternative A l’Austérité Var  collectif3a83@gmail.com

Le 22 janvier 2015

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.